Author Topic: Un accommodement raisonnable ...?  (Read 4465 times)

deBeauxOs

  • Guest
Un accommodement raisonnable ...?
« on: November 20, 2006, 07:17:32 PM »
Si tu permets, lagatta, je voudrais afficher la lettre de la FFQ ici pour celles et ceux qui voudraient en discuter en français.

----
Montréal, 20 novembre 2006

Plusieurs incidents récents ont soulevé le débat sur la question des accommodements raisonnables. Dans ce contexte, la Fédération des femmes du Québec (FFQ) tient à clarifier sa position.

D’entrée de jeu, nous désirons affirmer que, pour nous, l’égalité des droits des femmes est un principe non-négociable au Québec, comme ça devrait l’être partout dans le monde ! Nous ne remettons pas en question le principe même de l’accommodement raisonnable, un principe qui, rappelons-le, est fort utile pour lutter contre toutes les formes de discriminations, notamment celles à l’égard des femmes. Cependant, des accommodements tout comme des lois, des politiques ou des règles qui iraient à l’encontre du principe d’égalité des sexes sont irrecevables parce qu’ils sapent les fondements démocratiques de notre société. Et ils doivent être dénoncés.

Dans ce sens, nous avons déploré la décision du YMCA du Parc de poser des fenêtres givrées dans ses salles d’entraînement, celle du SPVM de conseiller à ses policières de laisser intervenir leurs collègues masculins lorsqu’elles sont en contact avec un homme de la communauté juive hassidique et enfin, celle du CLSC Parc-Extension d’offrir un cours prénatal à un groupe composé de femmes seulement. Comme à son habitude, la FFQ a répondu et répondra à toutes demandes de la part des médias.

Sur l’épineuse question de la liberté de religion et des droits des femmes, comme sur toutes les questions qu’elle défend, la Fédération des femmes du Québec multiplie ses stratégies et moyens d’actions à la mesure des ressources dont elle dispose : mobilisations ; concertations ; représentations politiques ; réflexions collectives ; recherches ; rédaction de mémoires ; lettres ouvertes ; etc.

Rappelons que la Fédération des femmes du Québec a mené plusieurs actions sur cette question, notamment lors du débat sur l’instauration de tribunaux d’arbitrage religieux en Ontario et plus récemment sur la question de la polygamie. La position de la FFQ sur ces deux questions a été claire et sans équivoque. Il ne saurait être question de permettre l’instauration de tribunaux religieux ni d’accepter la polygamie puisque si de telles décisions étaient prises, elles iraient à l’encontre des droits à l’égalité des femmes. Soulignons que c’est avec l’appui des femmes directement touchées que nous sommes intervenues sur ces questions difficiles ces derniers mois.

De plus, la Fédération des femmes du Québec participera activement à la réflexion que mène actuellement la Commission des droits de la personne et des doits de la jeunesse sur la place de la religion dans l’espace public au Québec, un sujet vaste et complexe. Dans ce cadre, nous organiserons une activité publique l’hiver prochain dans le but d’y apporter un point de vue féministe. Bien sûr, nous ne prétendons pas que notre contribution mettra fin à ce débat. Nous souhaitons cependant que les débats se poursuivent dans un esprit d’ouverture et de solidarité, des valeurs tout aussi fondamentales que celles de l’égalité des sexes.

Depuis 1966, la Fédération lutte contre toutes les formes de violence, de discrimination, d’intolérance, de marginalisation ou d’exclusion à l’égard des femmes. Elle vise l’atteinte de l’égalité des femmes, de toutes les femmes. Sur la question des accommodements, comme sur toutes les questions qui concernent les droits à l’égalité des femmes, nous sommes et entendons demeurer extrêmement vigilantes.

Michèle Asselin
Présidente
Fédération des femmes du Québec

----------------------------


À mon avis, la question d'un cours prénatal offert uniquement aux femmes ne devrait pas être scruté sous la même perspective que le cas de la communauté juive hassidique versus le YMCA.  Surtout si le cours répond aux besoins des femmes qui ne pourraient pas obtenir autrement les renseignements et le soutien dont elles ont besoin.

lagatta

  • Senior Member
  • *****
  • Posts: 13093
    • View Profile
Un accommodement raisonnable ...?
« Reply #1 on: November 20, 2006, 07:23:08 PM »
Oui, bien sûr! C'est un communiqué pour diffusion publique "dans tous vos réseaux"...

Et je conviens; le cas du cours prénatal est fort différent des autres, et je ne suis pas d'accord avec la copine.
" Eure \'Ordnung\' ist auf Sand gebaut. Die Revolution wird sich morgen schon \'rasselnd wieder in die Höhe richten\' und zu eurem Schrecken mit Posaunenklang verkünden: \'Ich war, ich bin, ich werde sein!\' "
Rosa Luxemburg

brebis noire

  • Senior Member
  • *****
  • Posts: 4707
    • View Profile
Un accommodement raisonnable ...?
« Reply #2 on: November 20, 2006, 07:59:35 PM »
Je suis aussi surprise que la FFQ ait mis le cours prénatal dans le même panneau que les autres questions; je me demande quel était leur raisonnement.  Est-ce possible que la FFQ l'entrevoie comme un enjeu strictement religieux dont il faut 'libérer' ces pauvres femmes? :?
 
Autrement, je suis d'accord avec leurs positions.

deBeauxOs

  • Guest
Un accommodement raisonnable ...?
« Reply #3 on: November 20, 2006, 09:53:24 PM »
Est-ce possible que leur stratégie, délibérée ou inventée sur le tas, soit de mêler les cartes afin d'éviter une accusation que la FFQ soit préjugée contre les communautés juives hassidiques?  En incluant le cours prénatal du CLSC dans cette  récrimination, la FFQ démontre qu'elle s'oppose aux accommodements qu'elle juge déraisonnables.  

lagatta, est-ce que le motif invoqué par le CLSC pour créer ce cours prénatal pour femmes seulement est fondé sur la question de religion et d'appartenance culturel?

lagatta

  • Senior Member
  • *****
  • Posts: 13093
    • View Profile
Un accommodement raisonnable ...?
« Reply #4 on: November 21, 2006, 03:35:05 AM »
Ça j'ignore; les CLSC dans les quartiers où il y a une forte présence de nouveaux venus ont plusieurs programmes pour favoriser leur accueil. Mais je suis certaine qu'on n'aurait jamais évoqué la religion dans la documentation ou les infos qui visent ces personnes.
" Eure \'Ordnung\' ist auf Sand gebaut. Die Revolution wird sich morgen schon \'rasselnd wieder in die Höhe richten\' und zu eurem Schrecken mit Posaunenklang verkünden: \'Ich war, ich bin, ich werde sein!\' "
Rosa Luxemburg

deBeauxOs

  • Guest
Un accommodement raisonnable ...?
« Reply #5 on: November 21, 2006, 01:05:42 PM »
Quote from: lagatta
... les CLSC dans les quartiers où il y a une forte présence de nouveaux venus ont plusieurs programmes pour favoriser leur accueil. Mais je suis certaine qu'on n'aurait jamais évoqué la religion dans la documentation ou les infos qui visent ces personnes.
C'est effectivement ce que j'aurais pensé ... ce qui rend l'intervention de la FFQ, de déplorer la tenue de ce cours à même titre que le recouvrement givrée des fenêtres du Y, encore plus curieuse.  Je suis allée au site internautique de la FFQ - aucune explication, seulement la lettre.

Qui aurait mis le bien-fondé du cours prénatal pour femmes en cause?  Et pourquoi?

 

Return To TAT